GRENOBLE

 
 
     
 
     
     
 
 
 
 
 
     
     
     
 
 
 
     
     
     
 

Grenoble est une commune du Sud-Est de la France, située dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, chef-lieu du département de l'Isère, ancienne capitale du Dauphiné.

 

Grenoble est la commune-centre de la deuxième agglomération de la région Auvergne-Rhône-Alpes en nombre d'habitants, après celle de Lyon, et la troisième commune de cette région, derrière Lyon et Saint-Étienne. Son agglomération de 450 000 habitants est également la plus grande métropole des Alpes, devant Innsbruck dont l'agglomération compte 300 000 habitants, et Bolzano, ce qui lui vaut le surnom, en France, de « capitale des Alpes »1.

 

L’histoire connue de Grenoble couvre une période de plus de deux mille ans. Durant l'époque gallo-romaine, le bourg gaulois porte le nom de Cularo, puis celui de Gratianopolis. Son importance s'accroît durant le xie siècle lorsque les comtes d’Albon choisissent la cité comme capitale de leur province, le Dauphiné. Ce statut, consolidé par l'annexion à la France, lui permet de développer son économie. Grenoble devient alors une ville parlementaire et militaire, à proximité immédiate de la frontière avec la Savoie

 
     
     
  UNE MÉTROPOLE DYNAMIQUE  
 
 
 
 

Le développement industriel de Grenoble commence véritablement au XVIIIe siècle avec la ganterie et s’accentue dans la deuxième partie du XIXe siècle, avec la découverte de la houille blanche. Mais Grenoble connaît sa croissance la plus forte durant les Trente Glorieuses.

 

L'organisation des Jeux olympiques d’hiver (1968) symbolise cette période de grands bouleversements pour la ville. Son développement continuant, Grenoble s'affirme aujourd’hui comme un grand centre scientifique européen. Pour ce qui est de la population, Grenoble était en 2018 la seizième commune de France avec 157 650 habitants, son unité urbaine la seizième de France en 2018, avec 451 096 habitants, et son aire d'attraction la onzième, avec 713 291 habitants6.

 

Ses habitants sont appelés les Grenoblois.

 
     
     
  LOCALISATION  
 
 
 
 

La commune de Grenoble est située entre les massifs du Vercors (à l'ouest et au sud-ouest), de la Chartreuse (au nord), du Taillefer (au sud-est) et de la chaîne de Belledonne (à l'est). Elle est approximativement au centre de la partie française des Alpes. La ville entourée de montagnes très proches faisait dire à Stendhal:

 

« … Au bout de chaque rue, une montagne »

 

Grenoble est située dans la partie sud-est du territoire national, à relativement faible distance (à vol d'oiseau) des frontières italienne (70 kilomètres) et suisse (110 kilomètres).

 
     
     
  GRENOBLE VILLE D'AVENIR (GREEN GRENOBLE 2022)  
 
 
 
 

Grenoble a été choisie par l’Europe pour incarner en 2022 la Capitale Verte de l'Europe des transitions. Face aux trois autres villes finalistes Turin, Tallinn et Dijon, Grenoble a remporté le prix le jeudi 8 octobre 2020 grâce au caractère transversal et pionnier de ses actions en faveur de la transition écologique. Elle est la deuxième ville française à recevoir ce prix après Nantes en 2013, et succède à Lahti en Finlande, lauréate en 2021.


 
     
     
  UNE VILLE EN TRANSITION  
 
 
 
 

Le projet des Villeneuves en quelques mots : Créer le 1er écoquartier populaire, telle est l'ambition du projet urbain des Villeneuves à Grenoble et Échirolles. Piloté par Grenoble-Alpes Métropole et financé par de nombreux partenaires, ce projet s'articule autour de huit axes majeurs de développement :

- HABITAT
- AMÉNAGEMENT DES ESPACES PUBLICS
- ÉQUIPEMENTS PUBLICS
- ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE
- PROXIMITÉ
- EMPLOI
- ÉDUCATION
- INNOVATION

 

 
     
     
  TOURISME ET LOISIRS  
 
 
 
 

La ville de Grenoble se situe dans une région à vocation touristique et fréquentée en toute saison et bénéficie essentiellement d'un tourisme de passage.

 

L'agglomération gère un office de tourisme, dénommé Office de tourisme Grenoble-Alpes Métropole et dont le siège est situé en centre-ville. Ce service propose aux touristes et aux visiteurs de passage de découvrir les richesses du territoire métropolitain en jouant sur sa position entre les trois massifs montagneux.

 

La ville sera la première en France à se doter d'un "syndicat d'initiative" dès mai 1889, ayant pour missions de service public l'accueil, l'information et la promotion du lieu, en proposant des activités aux visiteurs.

 

Les espaces verts de l'urbanisme à Grenoble ont été reconnus à l'échelle européenne. Si la Slovénie et sa capitale Ljubljana, avec le pourcentage le plus élevé d'espaces verts par habitant, ont été les destinations la plus récompensée par la Commission européenne pour le tourisme durable, d'autres cités du Vieux continent figurent au classement des 20 villes les plus vertes établié en 2021 par le site spécialisé European Best Destinations. Au sein de ce palmarès, Grenoble est la 10ème et la première française.

 
     
     
  ENSEIGNEMENT  
 
 
 
 

L'académie de Grenoble regroupe les départements de l'Ardèche, la Drôme, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie. Elle se situe toujours parmi les meilleures académies sur le plan national pour son taux de réussite au baccalauréat général.

 

Le rectorat de l'académie de Grenoble est situé place Bir-Hakeim, près de l'hôtel de ville de Grenoble.

 

 

ÉCOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES :

Les Grenoblois disposent de 71 écoles se répartissant en 36 écoles élémentaires publiques, quatre écoles élémentaires privées. Il existe également vingt-neuf sections d'écoles maternelles dont une école relavant de la Pédagogie Montessori (dénommée « Aide moi à faire tout seul »), dix-neuf écoles primaires dont sept communales, dix privées, une spécialisée et une d'application202.

Voici, ci-dessous, la liste des trente-six écoles élémentaires publiques, publiée par site de la ville de Grenoble203.

école élémentaire Alphonse Daudet
école élémentaire Ampère
école élémentaire Anatole France
école élémentaire Anthoard
école élémentaire Bajatière
école élémentaire Beauvert
école élémentaire Bizanet
école élémentaire Christophe Turc
école élémentaire Élisée Chatin
école élémentaire Ferdinand Buisson
école élémentaire Grand Châtelet
école élémentaire Houille Blanche
école élémentaire Jardin de Ville
école élémentaire Jean Jaurès
école élémentaire Jean Racine
école élémentaire Joseph Vallier
école élémentaire Jules Ferry
école élémentaire La Fontaine
école élémentaire Le Lac
école élémentaire Le Verderet
école élémentaire Léon Jouhaux
école élémentaire Les Buttes
école élémentaire Les Genêts
école élémentaire Les Trembles
école élémentaire Libération
école élémentaire Lucie Aubrac
école élémentaire Malherbe
école élémentaire Marie Raynoard
école élémentaire Menon
école élémentaire Menon site Gémond
école élémentaire Nicolas Chorier
école élémentaire Paul Painlevé
école élémentaire Porte Saint-Laurent
école élémentaire Sidi Brahim
école élémentaire Simone Lagrange
école primaire Clémenceau

 

ENSEIGNEMENT SECONDAIRE :

Grenoble compte quinze collèges (onze gérés par le département, cinq gérés par des organismes privés dont un établissement relavant de la méthode pédagogique « Montessori »)204 et 28 lycées205.

Les collèges
Voici, ci-dessous, la liste des quinze collèges publics et privés, situés sur le territoire de la commune de Grenoble206.

collège Champollion
collège Aimé Césaire
collège Charles Munch
collège Fantin Latour
collège Stendhal
collège de la cité internationale
collège Vercors
collège les Saules
collège Lucie Aubrac
collège Olympique
collège privé J-B de La Salle
collège privé Notre-Dame de Sion
collège privé Montessori
collège privé externat Notre-Dame
collège privé Bayard

Les lycées

Le lycée Stendhal, situé dans l'hyper centre, est le plus ancien lycée de Grenoble. À l’origine collège des Jésuites, il prit le statut d'École Centrale en 1796, puis celui de lycée impérial en 1803. Stendhal y effectua ses études. Il est considéré comme l'un des plus prestigieux lycées de Grenoble.

Le second établissement réputé est le lycée Champollion, situé à proximité de la place Victor Hugo. Il s’agit du second plus ancien lycée de Grenoble, inauguré pour la rentrée 1887. Au départ, l'établissement accueillait des élèves des classes enfantines, âge de 5 à 6 ans, aux classes préparatoires telles que Saint-Cyr et les mathématiques spéciales (maths spé), si bien qu'il était possible d'y passer 13 ans de sa jeunesse. Au fil des décennies, l'établissement perdit ses classes primaires, puis son premier cycle, et vit gonfler le second cycle.

La cité scolaire internationale située dans le quartier Europole comporte un collège et un lycée publics. Elle permet aux élèves dotés d'un excellent niveau en langues étrangères, notamment les enfants de chercheurs et travailleurs étrangers, de bénéficier d'une scolarité bilingue et de la valider par l'OIB, un diplôme international équivalent au baccalauréat, en allemand, anglais, arabe, espagnol, italien ou portugais. Le cursus McLuhan propose aux élèves venant des États-Unis de poursuivre leur scolarité américaine. L'admission à la cité scolaire s'effectue en sixième ou en seconde, sur tests de langue. Chaque année, une pièce de théâtre en anglais est jouée par les lycéens au théâtre de Sainte-Marie d'en bas. De plus, les collégiens de la section allemande présentent deux soirées de théâtre chaque année. Le CDI partage sa salle de lecture avec la bibliothèque municipale internationale.

La ville accueille également un lycée hôtelier, qui est l'un des quatre établissements publics en France à posséder son propre hôtel d'apprentissage, l'hôtel-restaurant Lesdiguières. Cet établissement qui est doté de plusieurs salons, de salles de séminaire, mais également de vingt chambres, est situé sur le cours de la Libération, au sud de Grenoble, à proximité du terminus de la ligne E du tramway de Grenoble207.

La Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment, dans son lycée professionnel situé à Échirolles, en très proche banlieue, propose aux futurs "Compagnons du tour de France" une gamme très large de formations, allant de la maçonnerie à la CAO/DAO208.

 

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR :

L'agglomération de Grenoble est le dixième pôle universitaire français. C'est aussi un des centres d'enseignement supérieur les plus réputés en France, (il rassemble 54 395 étudiants en 2012)209, en particulier dans le domaine scientifique. 15 % d’entre eux sont des étudiants étrangers (cette proportion atteint 45 % pour les doctorants)210. Plus de 63 000 étudiants effectuent leurs études dans les différents établissements situés sur la métropole grenobloise.

Le magazine L'Étudiant a placé Grenoble en première place du palmarès 2016-2017 des villes françaises où il fait bon étudier devant Rennes et Toulouse.

 

ENSEIGNEMENT CLASSES PRÉPARATOIRES :

Plusieurs lycées grenoblois disposent de classes préparatoires aux grandes écoles. Le lycée Champollion possède des classes préparatoires scientifiques, littéraires et commerciales. En 2007, environ huit-cents élèves y étudiaient. Le lycée Vaucanson propose également ce type de formation.

Les lycées Stendhal et des Eaux-Claires offrent par ailleurs des préparations aux concours de sciences politiques.

Le lycée privé catholique Itec Boisfleury Europe de Corenc possède des classes préparatoires commerciales.

 

ENSEIGNEMENT AUTRES ÉCOLES :

L'INPG

Grenoble comprend également plusieurs grandes écoles. L'institut polytechnique de Grenoble (groupe Grenoble INP depuis 2008), établissement d'enseignement supérieur à rang de Grand établissement dans lequel sont regroupés six écoles d'ingénieurs217, constitue le premier pôle français de formation d'ingénieurs, diplômant chaque année 1 150 ingénieurs et 180 docteurs218. Il s'agit d'un établissement d’enseignement supérieur et de recherche fondé à Grenoble en 1900. C'est l'une des 207 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au 1er septembre 2017 à délivrer un diplôme d'ingénieur219. Établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, auquel s’applique le statut de grand établissement, c'est l'un des cinq grands établissements d'enseignement supérieur localisés au cœur de la métropole grenobloise.

 

Polytech

Grenoble école de management.
On peut également ajouter l'École polytechnique de l'université Grenoble-Alpes, plus communément appelée Polytech Grenoble (appartenant au réseau Polytech) qui se trouve rattachée à l’UGA. Une antenne locale de l'école privée Supinfo (école supérieure d'informatique) est également implantée à Grenoble.

 

Sciences Po grenoble
L'Institut d'études politiques de Grenoble (Sciences Po Grenoble), créé en 1948, est l’un des deux IEP dits « d’équilibres » avec celui de Bordeaux. Il est réputé pour la qualité de sa recherche en sciences sociales220. Il se trouve rattaché à l’UPMF, de même que l'IAE de Grenoble (Institut d'Administration des Entreprises) et l'Institut d'urbanisme de Grenoble (IUG).

 

Les écoles de commerce

Grenoble compte également deux écoles de commerce. Le groupe Grenoble École de management (GEM) tout d'abord, qui propose des cursus de formation après classe préparatoire et bac+2/+3. GEM, créée en 1984, s'affiche comme la sixième école supérieure de commerce de France221. Une école privée non reconnue par l'État appelée Wesford existe également (située dans les anciens locaux de la chambre de commerce).

 

Les autres écoles supérieures

Campus de Grenoble de l’École nationale de l’aviation civile

Une École supérieure du professorat et de l'éducation se trouve également à Grenoble. Le Centre universitaire d'enseignement et de formation des adultes (CUEFA) est voué à la formation tout au long de la vie professionnelle. Il accueille chaque année environ 3 000 auditeurs dans ses différentes formations. L'UIAD (l'université-Inter Âges du Dauphiné) propose quant à elle des cours aux seniors.

Les arts graphiques sont représentés par l'école supérieure d'art de Grenoble et l'école nationale supérieure d'architecture de Grenoble. Enfin, le Conservatoire à rayonnement régional de Grenoble assure une formation musicale de grande qualité. L'aéroport de la ville abrite enfin une antenne de l'École nationale de l'aviation civile qui forme 150 pilotes de ligne chaque année.

 
     
     
  93EME RÉGIMENT D'ARTILLERIE DE MONTAGNE  
 
 
 
 

Le 93e régiment d'artillerie de montagne, héritier des batteries alpines et du 1er régiment d'artillerie de montagne, est localisé à Varces-Allières-et-Risset, dans la banlieue de Grenoble, au quartier de Reyniès.

 

Dernier régiment d'artillerie de montagne français, il a pour spécificité d'être à même de déployer son matériel en haute montagne.

 

Avec les restructurations de 2011, et la perte de sa batterie d'administration et de soutien (BAS), ainsi que de sa deuxième unité de réserve (B5), le régiment compte alors dans ses rangs près de 800 hommes.

 

 
     
     
  MANIFESTATIONS CULTURELLES ET FESTIVITÉS  
 
 
 
 

Le 16 juin 2014, le nouveau maire Éric Piolle annonce que le Palais des sports de Grenoble doit retrouver des activités purement sportives et qu'il ne renouvélera pas la convention entre l'association qui le gère et la ville. Les manifestations comme les Six jours de Grenoble, le Festival international du cirque de Grenoble ou le supercross SX Tour de Grenoble ont de ce fait disparu. Cependant, en novembre 2019, le Festival international du cirque revient sur le site de l'esplanade et le supercross international au Palais des Sports en décembre 2020.

 

Foire des Rameaux

Foire des rameaux en 2010. Chaque année, une fête foraine, dénommée la Foire des Rameaux, débute le samedi des Rameaux et dure généralement trois semaines. Cette manifestation festive organisée par les forains est une des fêtes les plus importantes après la Foire du Trône. Celle-ci se déroule depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale sur l'esplanade de la Porte de France, au nord du territoire communal.

 

Festival le Millésime

Parmi les principaux événements, il faut mentionner aussi le « Festival le Millésime »225. Cette manifestation est à la fois un festival œnologique convivial et populaire (important programme de dégustations, de rencontres d'auteurs et d'ateliers œnophiles…), un festival musical (programme surtout classique et jazz) et un marché aux vins en plein centre-ville, place Victor Hugo. Lauréat du prix René-Renou en 2008.

 

Il s'agit du premier festival œnophile de France, de par son ancienneté et sa fréquentation. La 24e édition se déroule en octobre 2018, dans toute la métropole grenobloise226.

 

États généraux du renouveau

Dans un autre registre les « États Généraux du renouveau » (ancien « forum Libération » de Grenoble) se déroulent sous forme de débats publics consacrés au devenir de notre société et sont organisés à plusieurs reprises depuis 2007 à Grenoble par le quotidien Libération. Cette manifestation organisée en 2007, 2008, 2010, 2011 et 2012 se déroule traditionnellement dans les locaux de la MC2.

 

Fête des Tuilles en 2016.

Fête des Tuiles

Le samedi 6 juin 2015, la municipalité de Grenoble a célébré sa première "Fête des Tuiles", l'un des engagements du nouveau maire. Cette première édition a rassemblé de nombreux acteurs associatifs et culturels et a été fréquentée par 80 000 personnes. Pour cette occasion 1,8 km des cours Jean Jaurès et de la Libération a été réservé aux piétons et aux vélos.

 

Stand du GSAF durant le festival 2018

Street Art Fest Grenoble-Alpes

Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est un festival d'art urbain, porté par le centre d'art Spacejunk [archive] de Grenoble. Il se déroule à Grenoble et dans son agglomération. L'objectif déclaré de ce festival est de proposer les créations actuelles liées ce mouvement artistique contemporain durant plusieurs semaines, au cœur même de Grenoble et des villes de son agglomération. Ce festival d'art, qui se déroule généralement en juin, se présente comme le premier festival en Europe à pouvoir produire « le Street Art dans toute sa globalité et sa pluralité de disciplines ».

 

Festival du cinéma

Dans le domaine cinématographique, et grâce à la Cinémathèque de Grenoble, le festival du film court en plein air, qui a lieu début juillet sur la place Saint-André et dans la salle Juliet-Berto, met sur le devant de la scène le genre cinématographique du court métrage. Début novembre sont organisées les Rencontres du cinéma de montagne au Summum qui réunissent des alpinistes, des guides, des réalisateurs pour des rencontres avec le public autour de projections ayant traits à des événements ou exploits dans le domaine de l'alpinisme. Enfin ont lieu chaque année les Rencontres du cinéma italien de Grenoble.

 

Grenoble accueille également chaque année en avril le festival Vues d'en face, un des premiers festivals français de cinéma consacrés aux films gay et lesbien. En 2014, Grenoble renoue également avec la "Marche des fiertés", organisée par le centre LGBT CIGALE. En 2015, une marche d'une grande ampleur, toujours organisée par le centre LGBT CIGALE s'est tenue, point d'orgue d'une semaine des fiertés.

 

Le jardin de ville durant le festival le Cabaret frappé

 

Autres festivités

Parmi les principaux événements musicaux, il est à noter la présence du festival Rocktambule qui a lieu chaque année en octobre. Le Grenoble Jazz festival et le Festival 38e Rugissants ont par ailleurs fusionné pour donner naissance à un nouvel événement, Les Détours de Babel, festival des musiques du monde contemporain. La première édition s'est déroulée de 8 au 23 avril 2011. La ville de Grenoble organise par ailleurs le Cabaret Frappé qui a lieu la deuxième quinzaine de juillet, dans le Jardin de Ville. Il offre aux Grenoblois une programmation éclectique présentant des artistes d'horizons différents (confirmés ou novices) et attire plus de 50 000 personnes chaque année en moyenne.

Depuis 2002, l'association Retour de scène organise le festival Magic Bus consacré aux musiques actuelles.

 
     
     
  BASE AÉRIENNE 749 GRENOBLE  
 
 
 
 

L'École des pupilles de l'air 749 "Élève Jacques Lorenzi" ou EPA, située dans la commune de Montbonnot-Saint-Martin, près de Grenoble (Isère). Il s'agit du seul lycée-collège de l'Armée de l'air. A l'adresse 1 Allée Saint-Exupéry,

 

 

L'école est créée en 1941 en Zone libre. Elle tient son nom du premier de ses élèves mort pour la France, à l'âge de 15 ans, l'élève Jacques Lorenzi, pendant les combats de la Libération de Paris en août 1944 à Aubervilliers.

 

Jusqu'en décembre 1986, l'École est située boulevard Joseph Vallier, à Grenoble, dans des bâtiments de l'ancienne clinique du Dauphiné, réhabilitée pour l'occasion. Le 13 décembre 1986, elle déménage à Montbonnot-Saint-Martin, à une dizaine de kilomètres de Grenoble, sur un site de 21 hectares1. Le site grenoblois est alors occupé par la direction départementale de l'Équipement (DDE).

 

En septembre 1995, une nouvelle organisation se met en place à la suite de la fermeture de l’institution de jeunes filles de la maison des ailes à Echouboulains, dont les activités ont été transférées sur le site de Montbonnot-Saint-Martin.

 

L'école abrite un collège, un lycée et des classes préparatoires aux grandes écoles militaires. Les élèves de classes préparatoires sont sous contrat avec l'Armée française et s'engagent, en contrepartie de la gratuité de leurs études, à ne passer que les concours de l'École de l'air, de l'École navale, de St-Cyr, de l’École polytechnique et de l'ENSTA (ancienne ENSIETA). Les redoublants des classes de « mathématiques spéciales » (ou « Khûbs ») sont toutefois autorisés à passer les concours civils.

 

Le collège et le lycée sont destinés aux enfants du personnel de l'Armée de l'air, et, prioritairement, à ceux ayant perdu un parent en service commandé, mais également aux enfants de fonctionnaires et aux élèves ayant droit à une bourse.

 

 
     
     
  SANTÉ  
 
 
 
 

En 2008, la ville de Grenoble a obtenu la première place du troisième « palmarès santé », publié par la revue Impact médecine. En 2016, le magazine Le Point attribue la septième place nationale au CHU Grenoble-Alpes dans son classement des établissements hospitaliers. Établissement sanitaires publics :

 

Le CHU Albert-Michallon.

Le CHU de Grenoble Alpes

Grenoble comprend plusieurs établissements hospitaliers publics regroupés au sein du CHU de Grenoble (dénommé localement « CHUGA »236). Ainsi l'agglomération dénombre quatre sites dépendant du CHU. Au nord de l'agglomération, sur la commune de La Tronche se trouve l'hôpital Albert-Michallon. D'une capacité de 1 076 lits, il regroupe essentiellement des pôles cliniques en médecine et en chirurgie, un service d'accueil des urgences des adultes et des pôles d'imagerie médicale et de biologie (Institut de biologie et de pathologie mis en service en 2010). Toujours sur la même commune se situe l'hôpital de La Tronche, comprenant le tout nouvel hôpital couple enfant (mis en service en 2008) qui regroupe les services de gynécologie, d'obstétrique, de pédiatrie et de néonatologie. Le site de l'hôpital de La Tronche rassemble aussi des services de gériatrie, de neurologie et de psychiatrie représentant un total de 567 lits.

Au sud de l'agglomération, à Échirolles, se trouve l'hôpital Sud d'une capacité de 340 lits. Ce site gère les services de chirurgie orthopédique et la traumatologie du sport, avec un accueil des urgences de jour dans cette discipline. Depuis août 2009 l'hôpital Sud a été rejoint par l'institut de rééducation anciennement implanté sur le plateau des Petites-Roches à Saint-Hilaire-du-Touvet. De son côté, le centre hospitalier Alpes-Isère située sur la commune de Saint-Égrève gère la prise en charge des pathologies psychiatriques dans ce secteur du département de l'Isère.

 

Établissement sanitaires privés

La passerelle entre la clinique des Eaux claires et la clinique d'Alembert (Groupe Hospitalier Mutualiste)

De nombreuses cliniques se répartissent également sur le territoire :

 

le groupe hospitalier mutualiste de Grenoble qui comprend trois établissements de soins : la clinique d'Alembert, la clinique des Eaux-Claires et l'institut de cancérologie Daniel-Hollard, situé dans le quartier des grands boulevards. Il s'agit du plus important établissement sanitaire après le CHU, cet établissement de santé privé d’intérêt collectif (ESPIC) à but non lucratif participant au service public hospitalier hébérge plus de 430 lits, un service d'urgence et de nombreux services de médecine, de chirurgie et un maternité.

le groupe de la clinique du Mail avec son centre d'imagerie médicale est situé dans le quartier du village olympique. Ce groupe gère également un centre de consultations dans Grenoble et d'autres services dans l'agglomération238.

D'autres établissements sanitaires sont situés en banlieue, tels que la clinique Belledonne à Saint-Martin-d'Hères, la clinique des Cèdres à Échirolles et la clinique du Dauphiné à Seyssins

 
     
     
 
 
 

Powered with Kameliweb by RACV ©

Formation en création de site web
Site internet & référencement
 

 

 

Bon plans : Services, ProduitsAnnuaires

 
     

SiteMap : Promo1 - Promo2 - Promo3 - Promo4 - Promo5 - Promo6 - Promo7 - Promo8 - Promo9 - Promo10 - Promo11 - Promo12

 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation, vous consentez à l'utilisation des cookies.